Malek Boutih parie sur Ségolène

Publié le par blog-politique

C’est bien simple… Pour Malek Boutih, Ségolène Royal représente le seul espoir pour la gauche de battre Nicolas Sarkozy en 2007… Comme lui, elle incarne le renouvellement, elle n’est l’héritière de personne… Comme lui, elle répond à l’attente d’un "président-acteur, et non plus d’un président arbitre"… Son positionnement, autour de la notion d’ordre juste serait enfin le plus susceptible de gêner le candidat Sarkozy…

Mais il lui faut d’abord remporter la bataille au sein du PS… Ca n’est pas forcément la partie la plus simple… Les couteaux sont sortis… Malek Boutih estime que, pour l’instant, elle joue parfaitement sa partition. Sa force : elle emmène ses adversaires sur son propre terrain. C’est elle qui impose le calendrier: "ses concurrents ont fait les bonnes erreurs au bon moment".

 Premier acte: les propos machos qui ont accompagné sa déclaration de candidature. Ils ont à l’évidence contribué à lancer le "phénomène Royal".

Deuxième acte : en ce moment même. Tous les présidentiables réclament à corps et à cris que Ségolène Royal sorte du flou programmatique, persuadés qu’elle n’a rien à dire. Erreur selon Malik Boutih… "En la sommant de s’exprimer sur le fond, ils suscitent une vraie curiosité autour de son futur programme. Après c’est à elle à être suffisamment dense pour ne pas décevoir"… Lui-même a- t-il encore des doutes sur ce point ? Oui, il le reconnaît, mais si ce n’est pas elle, il ne voit personne pour battre Sarkozy…

Marie CROCCEL

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article