Calamity Ségo VS Cow-Boy Sarko

Publié le par blog-politique

"Mise sous tutelle des allocations familiales"..."Encad rement à dimension militaire" des primo délinquants : Ségolène Royal joue la rupture avec son propre parti en matière de sécurité...Un peu comme Nicolas Sarkozy, candidat de la rupture à droite, dont les proches ont réagi avec un empressement suspect aux propos de la favorite socialiste...

Dès le début de la matinée, Christian Estrosi, proche du ministre de l'Intérieur, montait au créneau pour dénoncer "un mauvais plagiat" des mesures de Sarkozy. Ce dernier dénigrant dans l'après-midi, "les propos incompétents" de sa rivale socialiste...A gauche, la candidate virtuelle à l'Elysée essuie un tir nourri de critiques. Jean-Christophe Cambadélis (proche de DSK) l'accuse de "courir après sarkozy" , même critique du côté des Verts... 

Et si cet empressement à réagir était le meilleur indicateur de la fébrilité de ses concurrents, désarçonnés par un positionnement "droitier", et donc en rupture, de Calamity Ségo? Un positionnement qui semble faire recette auprès des Français au regard du dernier sondage Sofres qui indique que Sarkozy perd 5 points d'opinions favorables, quand Ségolène, elle conserve un indice popularité stable à 56%...

Jusqu'ici les adversaires de Ségolène lui reprochaient de manquer de fond, de programme. Les premières propositions du "Ségolisme"   semblent aujourd'hui provoquer leur affolement, et au-delà déclenchent un débat qui traverse tous les partis politiques...Le Premier Ministre ne s'y est pas trompé en considérant qu'elles constituaient "le point de départ d'un débat" .

Antonin André

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

bdiricq 28/08/2006 16:42

un combat de coq

Ca y est Calamity/Ségolène se met à faire des déclarations intempestives (tout en étant très calculées...) à la façon du cow boy Sarko! Et en plus, sur le thème de la délinquance ! Le fait qu'elle soit depuis plusieurs mois présentée comme L'opposante principale de Sarkozy lui aurait-il monté à la tête ? Si elle continue à vouloir jouer sur les plates-bandes du ministre de l'Intérieur plutôt que de s'en démarquer, les électeurs de gauche comme de droite vont avoir du mal à les dissocier!!! Etrange tactique politicienne!