Arnaud Montebourg : y aller ou pas...

Publié le par blog-politique

Le fougueux député de Saône-et-Loire s'interroge sur l'opportunité de se lancer ou non dans la course à la candidature PS pour la présidentielle...Avant de se décider, Arnaud Montebourg fait le tour des écuries... Chacun des éléphants a un bon conseil à délivrer à Arnaud.

DSK l'encourage à y aller , tout comme Jospin que Montebourg a rencontré. Un candidat supplémentaire sur le créneau du "renouveau" mordrait sur l'électorat de Ségolène, analysent les deux caciques socialistes...

Fabius, déjà très ébranlé par la popularité de Ségolène, tente de convaincre Arnaud de ne pas se présenter et de se rallier à lui...Si Arnaud y va, il empiètera sur le score de Fabius, "peut-être même le devancera-t-il ce qui enterrerait définitivement l'ex-premier ministre" explique un socialiste amusé...

Ségolène enfin lui ferait les yeux doux pour qu'il n'y aille pas: si Arnaud vient s'ajouter au nombre des challengers, elle sera certainement privée d'une victoire au premier tour...

Alors ira, ira pas ?... Montebourg hésite, même s'il pense "que tous les feux sont au vert"... Le choix d'Arnaud sera dévoilé au plus tard début juillet.

Antonin André

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

palloporo 28/08/2006 16:15

Remake

On peut diviser en quatre parties le folio No 8 de "la machine à trahir" de M.Montebourg.Je trouve dans les trois premières un point commun entre ce qui est dit et ce que je pense,objectivement.C'est la quatrième partie,celle retenue comme la plus importante,qu'à mon sens fait défaut;et de facto annule,ou du moins rend précaire,les précédentes.Si l'on préconise la sixième République,on ne élire le Président autrement qu'avec le système majoritaire actuel;l'élire différemment signifierait un retour dans l'apparatchik de la quatrième.La sixième ne peut être que Présidentielle.Ce souhait est commun à MM.Montebourg;Bayrou;Balladur.Divergent dans la mise en place du système,conjoncturel dans la forme.S'il est un Politique ayant le courage de proposer officiellement ce défi,alors pourquoi ne pas y aller?Monsieur Montebourg,enclenchez la grande vitesse et vous rerrez que beaucoup d'électeurs vous suivront pour ouvrir ce grand débat.Mais pour ce faire il faudrait mettre de côté sa couleur politique en pensant à l'avenir, car le présent est de loin trépassé.Vous avez mise votre couleur politique de côté lors du référendum européen.Un remake n'est pas de trop.

mjr71 28/08/2006 16:13

Non !

Député de Saône & Loire convient suffisemment a cet homme qui manque d'ouverture.