des débats qui font école?

Publié le par blog-politique

A 23H16 précises, le mail en provenance de l'UMP tombait dans nos boites  aux  lettres .. La réaction au débat entre les candidats socialistes  à l'investiture était sans appel : " concours de banalités de ya qu'à faut qu'on" , Valérie Pécresse dixit .. D'accord  , les  compétiteurs n'ont pas cassé la baraque (- ils vont peut être s'enhardir par la suite .. ) , mais ils ont donné des idées à leurs  adversaires politiques ..

Et voilà qu'à l'UMP aussi, on se met à rêver de " débats démocratiques" .. entre candidats ... Après tout , l'UMP  se veut également un parti démocratique ..

En tous cas un filon que les villepinistes, mais pas seulement eux, ont l'intention d'exploiter dans les prochains temps .. histoire de taquiner  ou de tacler, - c'est selon- , Nicolas Sarkozy , le candidat " naturel"  dont les amis affirment que " c'est plié" ..

Anita Hausser

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

Mopsus 19/10/2006 00:00

Contes de fées.

Je me suis pincé pour ne pas m'endormir avant la fin ,gavé des promesses qui constituent la plus grosse arnaque depuis le hold-up du Crédit Lyonnais: le projet PS. N'y-a-t-il pas un journaliste économique pour dénoncer les non-sens de ce catalogue ?Le pire, c'est Laurent Fabius, qui se prend pour Mitterand au congrès d'Epinay: plus c'est gros ,moins les militants verront l'escroquerie. Quant à la Fée-marraine , Porcelaine des Deux -Sèvres entre les deux éléphants, elle tente le coup du "Désir d'Avenir", un enchantement à deux euro au Pays de la "Magie", le philtre de la dette sans fond.Cette nuit , j'ai refait le cauchemard de Dumbo, la danse hallucinée de éléphants roses, mais j'ai un peu mélangé avec les trois petits cochons ,où on casse des baraques, et à la fin Nafnaf DSK  accueille les deux autre sdans une "vraie maison de maçon", tiens :comme Bouygues( ah non, c'est Sarkozy.)..A quand un débat  Nicolas -MAM sur la discrimination positive ou sur le bourbier du Liban Sud.?

Mathieu 18/10/2006 21:44

Mme Hausser,

Juste une petite précision: les sarkozystes ne s'opposent pas au débat au sein de l'UMP à l'occasion de la désignation du candidat du parti pour 2007, bien au contraire puisque ce sont eux qui ont instauré le système de primaires.

Les sarkozystes s'opposent à une candidature dissidente contre le candidat désigné par les militants. Si MM. Fabius ou Strauss-Kahn envisagaient publiquement de se présenter contre Mme Royal si celle-ci est désignée par les militants, les socialistes grinceraient des dents.

M. de Villepin et Mme Alliot-Marie ont évoqué la possibilité d'une candidature en dehors de la procédure qu'ils ont eux-mêmes voté il y a un an. S'ils veulent se présenter, qu'ils aillent aux primaires, il y aurait un vrai débat.

L'UMP a largement démontré sa capacité à être un parti démocratique lors de la désignation de Mme de Panafieu pour les municipales à Paris

christian 18/10/2006 18:39

hier soir , c'était un débat de dupe,un long monologue inconsistant,saupoudré de courtoisie malsaine,catalogue de promesse y qu'a,faux qu'on enfin bref toujours la même chanson inaudible pour des oreilles averties.je plein les militant du PS qui devront choisir entre démagogie(fafa) chimére(ségoléne) et utopie(dsk)...

Gillou - Paris 18/10/2006 17:39

Chère Anita Hausser,

 



J’aime beaucoup vos interventions et permettez moi de faire quelques commentaires. Je suis surpris du peu de réactions des journalistes politiques sur cet ersatz de débat. Ceux la même qui sont avides de petites phrases, du moindre mot qui alimenterait la controverse. Questions connues à l’avance, réponses policées, et lissées, je pense que nous sommes tous, nous comme vous restés sur notre faim, comme l’a dit très justement un intervenant sur l’émission de Valérie Expert, on nous présenté une carte alléchante avec beaucoup de promesses et nous nous sommes retrouvés avec un macdo dans l’assiette, quelque chose de très bourratif et difficile à digérer. Les renationalisations, l’abrogation de la loi sur les retraites, étendre les 35 heures à l’ensemble des salariés (et si ils veulent travailler plus) arrêter la baisse des impôts, etc, etc, mais au fait qui va payer ???? Nous comme d’habitude, mais non c’est la relance de la croissance, suis-je bête, Mais comment on la relance ? Et si elle n’est pas là on fait quoi… Réponse : ils ne savent pas !!! Entre une « qui veut faire gagner la gauche et ensuite faire réussir la France » mais« qui n’a pas réponse à tout », alors comment on fait ? Un autre qui : « la droite n'aura pas eu de débats mais elle arrivera divisée, nous aurons eu des débats, mais nous arriverons rassemblés". C’est beau de vivre dans le rêve. Et le troisième "J'ai un projet, c'est le projet socialiste". "Si je suis élu, c'est le projet socialiste que j'appliquerai, car c'est le choix stratégique qu'il faut faire".  On retombe dans l’assistanat et la démago. Et cela marche un peut puisque une auditrice, ce matin se posait des questions dans « On en parle ». Si elle n’allait pas rendre sa carte de l’UMP. Mais de prendre une carte de n’importe quel parti est un acte citoyen murement réfléchi (normalement) ce n’est pas comme l’achat du ticket de métro (ou on peut de changer de direction comme on veut). Excusez moi Anita (je ne suis pas misogyne) mais j’oubliais, Ségolene Royal est une femme et on oubli que l’habit ne fait pas le moine et j’espère que les électeurs et électrices qui auront à se prononcer en 2007 dépasseront pour la France  et notre avenir ce genre de critère.

 

ll 18/10/2006 16:36

Effectivement, un grand débat entre candidats de l'ump serait "savoureux" MAIS  surtout démocratique

Candidat "naturel" , en quoi est -ce naturel cela fait plutot "aparatchik"

Beaucoup de lobbying de pression de médiatisation font que Mr Sarkosy "essaie d'imposer" sa candidature.

Même si cela n'est pas encore totalement au point au PS, cela a le mérite d'exister...