Tout sauf Taubira

Publié le par blog-politique

Christiane Taubira se déclare candidate à l'investiture du parti radical de gauche pour la présidentielle de 2007... Problème : Jean-Michel Baylet, président du PRG préconise lui que son parti se range dès le premier tour derrière le candidat socialiste..."On a aucun espace électoral, on s'est déjà loupé en 2002 (Christiane Taubira avait récolté 2.32% des voix) et ça s'annonce pire encore cette fois-ci" estime Jean-Michel Baylet....

Dans la dot, le PS propose  au PRG 35 circonscriptions pour les législatives, et apporte ainsi au Président Baylet un argument de poids pour faire adopter sa ligne par le Congrès du PRG ce week-end....

 

Outre le calcul stratégique, un responsable socialiste qui a participé aux négociations avec les radicaux de gauche confie que "le PRG veut à tout prix barrer la route à Taubira, jugée incontrôlable"...

 

Bernard Tapie candidat?

 

Autre électron plus ou moins libre du PRG: Bernard Tapie....Il se murmurait que le commissaire Valence pourrait sortir du chapeau des radicaux de gauche pour être propulsé candidat à la présidentielle....L'éventualité semble définitivement écartée...."Je l'ai eu au téléphone ces jours-ci, explique Baylet, il va sans doute venir à la tribune, mais pour la présidentielle il est sur la même ligne que moi. " ( pas de candidat PRG et soutien au champion socialiste)...Il faudra sans doute attendre le congrès pour être tout à fait sûr de ce que Bernard Tapie a en tête...

Le Congrès de ce week-end devrait donc se résumer à une passe d'armes entre Baylet et Taubira. Un duel dont l'issue devrait être fatale à la candidate Guyannaise.

 

Antonin André

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

Eric Gillot 24/10/2006 13:05

On mesure bien ici encore l'incompréhension de l'électorat par les politiques.

De nos jours, il n'existe plus de logique droite/gauche que pour les 16 à 20% de croyants UMP-Sarko et les 16 à 20% de dévots PS-caviar.

Le reste (65% de la population) se définit en fonction de "rejets".

Des votes populaires vont se déterminer entre Le Pen et Laguiller. 

Des votes de droite modérés vont choisir Bayrou ou Royal pour ne pas voter Sarkozy.

Et  si DSK était le candidat PS, les socialistes qui avaient voté contre Jospin et pour l'extrème gauche ou pour l'extrème droite, voteront cette fois çi pour Bayrou, Le Pen ou Laguiller .

Tout ça pour dire que les votes de la charmante Taubira ne seront pas nécéssairement pris au PS.  

REHAL 21/10/2006 09:26

Il est dommage d'opposer ce front uni à la candidature de madame Taubira, qu'en est il du concept de "Démocratie" et surtout de la diversité en politique et de la palce faite aux femmes?

Madame Taubira est une candidate en 2002 qui a exposé un diagnostic novateur et courageux aux problêmes du pays,au point qu'un certain Lionel JOSPIN avait fait un copié collé de certaines de ces propositions d'alors.

espèrons que des medias citoyens soient conscients de l'importance de ne pas sous exposé et altéré les candidatures indépendantes ou de petits partis quand elles sont porteuses d'une vraie expertise .

car curieusement aucun des opposants à madame Taubira ne remet en cause son expertise: elle trop bien donc risque de faire perdre une ségolène donc elle est assez bien pour être sa ministre...qui veut définir le gachis de compétences ?