Chirac, la peur du vide

Publié le par blog-politique

Une interview sur Europe 1 il y a un mois.... Un voyage en Chine très médiatique....Et aujourd'hui une interview fleuve dans le Figaro.."Ce que je veux, c'est l'action avant tout"....Jacques Chirac veut occuper le terrain..Quitte à empiéter sur l'espace de Dominique de Villepin....

 

Occuper le terrain, mais pour quoi faire? Sur deux pages d'interview (www.lefigaro.fr) aucune annonce, aucune idée nouvelle...Une distribution de bons points: à Dominique de VIllepin d'abord qui "donne en permanence une impulsion", à Nicolas Sarkozy ensuite pour un satisfecit mesuré "L'action menée par le ministre de l'intérieur est bonne"...

Et le rappel d'un principe élementaire aux candidats trop pressés:  quand on est ministre, on "assume pleinement et totalement ses fonctions ministérielles"...

Sur Clearstream, Jacques Chirac botte en touche...(Je fais confiance à la justice)

Sur le débat interne au PS et sur Ségolène Royal....Pas de commentaires

Sur les frictions entre la police et le monde judiciaire...Pas de polémique...

 

Seul engagement pris par le Président: il faudra faire baisser le taux de chômage sous la barre des 8% en 2007.

Autre engagement: il dira au premier trimestre de l'année prochaine s'il choisi ou non de se représenter pour un troisième mandat...En attendant, il faut  faire croire qu'il est partant...

 

Antonin André

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

Henri Varaud 03/11/2006 23:27

L'action avant tout! Quelle belle profession de foi pour un président qui a passé un quinquenat à dormir sur les 80% de son élection . De réformettes en promesses non tenues, de déroute référendaire en hypocrito-sympathie altermondialiste, ces 5 années furent un bien long calvaire pour la France, tant au plan intérieur(où seule une nuit des longs couteaux dont le PS a le secret pourra nous éviter une Présidence socialiste) que sur le plan International(où l'Europe & le Monde se gaussent de notre pays)

Ah ben ça alors comme dirait Amélie Poulain! Quel aplomb! Espérons qu'il aura la bonne idée de ne pas se représenter, ni d'envoyer au casse pipe des sous-marins pour couler Sarkosy.

Eric Gillot 02/11/2006 09:03

Après les nombreux bouquins destructeurs qui viennent de sortir sur Chichi, pas la peine de l'accabler, vous avez raison; mieux vaut ne se souvenir de lui que pour ses prises de positions contre la guerre d'Halliburton-Caldwell Group et Texan Petrol.

Le sympathique vieux filou arrive t'il à vendre des Airbus ?

C'est ce que vous voudriez nous faire avaler, il est plus vraisemblable que la mise au point de l'accord commercial avait été le fruit de nombreux mois d'âpres discussions, ça se passe comme ça dans les affaires !

Je ne suis pas sûr que l'intéret que le peuple Français porte à son président se rattache à ses compétences.  C'est plutôt d'un intérêt de l'ordre du souvenir affectif qu'il s'agit !

Paul 31/10/2006 22:29

Je suis d'accord avec le rédacteur du commentare n° 1. Chirac est un excellent VRP. Mais il aurait du s'arrêter là ou on aurait dû l'arrêter là : ministre du Commerce est un poste qui lui aurait bien convenu, mais surtout pas Président de la République.

Quant à son envergure internationale laissez moi sourire. Dans les assemblées internationales il est rarement pris au sérieux, on s'amuse parfois ( quitte à en rire sous cape) de certains de ses propos et de ses propositions.

Du reste la stature internationale qu'il aurait effectivement pu avoir, il l'a perdue en organisant son référendum sur l'Europe. Depuis son échec, la France n'est plus que quantité négligeable.

Et sur le plan intérieur, ne parlons surtout pas de ses réussites!!! Réélu en 2002 avec une écrasante majorité il n'a osé entreprendre aucune des réformes dont le pays avait besoin par couardise ou confort personnel. Ce n'est que la quatrième et dernière année qu'il décrète que l'année qui reste doit être une année "utile". Il nous prend vraiment pour des demeurés.

 

ll 31/10/2006 15:12

Je lisais sur le monde ce matin la réactiond'un abonné qui considérait que Chirac était "juste un vrp" (peu flatteur)  , j'ajouterai mais quel VRP

Ce président est le meilleur commercial qu'on est eu et il contribue à ramener des marchés qui ont un impact significatif pour l'emploi et ça ce n'est pas rien.

Mr Chirac a ensuite une envergure internationale et un charisme que peu ont . La relève à l'international va être difficile surtout si l'on en juge la dernière photo de Mr Sarkozy chez le président américain. Quand à Mme Royal, je ne suis pas sûre non plus qu'elle soit à l'aise dans ce registre.

Hé oui malgré tout, l'expérience est là. Ce président sera aussi celui qui ne nous aura pas entrainé dans les guerres de Bush.

C'est aussi un président qui était visionnaire sur certains sujets  comme lorsqu'il  a soutenu une thèse de géographie économique à l'Institut d'études politiques intitulée « Le port de La Nouvelle-Orléans "

Pour ce qui de la politique intérieure, je pense que là chacun jugera...

en attendant, il est encore là au moins jusqu'aux prochaines élections :)