le vote des Jospinistes: "DSK, Fabius ou...Blanc"

Publié le par blog-politique

"Le 1er secrétaire et les 3 zozos n'ont pas été à la hauteur...Quand on a vécu 2002, qu'on a fait la synthèse au Mans, on ne fait pas tout voler en éclat avec des primaires"... Jugement sans appel d'un des plus proches de Lionel Jospin qui en dit long sur l'amertume des Jospinistes dans le contexte actuel....

 

Lors d'une conversation au début des primaires, ce baron du PS a eu une explication musclée avec le premier secrétaire dans son bureau de la rue de Solférino: "On avait décidé ensemble qu'il y avait deux candidatures légitimes: toi ou Lionel! Au lieu de ça tu as choisi l'éclatement, une stratégie dont je ne suis pas sûr qu'elle nous mène à la gagne!"....

 

Plus que le refus de s'effacer d'un DSK ou la stratégie "personnelle de Fabius", c'est l'attitude (vécue comme une trahison) de François Hollande que Lionel Jospin et ses amis n'ont pas digéré....

 

Sur les primaires elles-mêmes : "Elles n'ont pas fait changer les choses, regrette ce proche de Lionel Jospin. On a eu un débat propre mais qui n'a pas fait bouger les lignes, Ségolène sera vraisemblablement investie dès le premier tour"... Dans ces conditions les Jospinistes ont décidé de ne pas donner de consignes de vote qui de toutes façons ne modifierait pas le résultat....Seule prise de position claire, en dehors des quelques défections déjà affichées (Vallini, Valls..), le barrage a  Ségolène est toujours valable...Du coup chacun des Jospinistes, pour certains dans le secret de l'isoloir au dernier moment, choisiront entre trois options: "Fabius, DSK ou... Blanc".

 

Antonin André

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

titi44 17/11/2006 15:56

Ceci est un message à l'intention du service politique de LCI : je viens de découvrir l'analyse "politique" de Christophe Barbier suite à l'élection d'hier de Ségolène Royal comme candidate du PS aux prochaines élections présidentielles :

1) cette analyse est-elle la ligne de votre service politique ou bien Christophe Barbier exprime-t-il un point de vue simplement personnel. Il serait en tous cas utile de préciser sur votre site à quel titre cette personne intervient.

2) d'un point de vue de la déontologie journalistique est-il normal que Christophe Barbier affirme quelle chose comme "son élection est le fruit des sondages et du marketing médiatique" sans faire la moindre référence à ce qui est vu de novateur dans ses méthodes par àbeaucoup ? d'un point de vue de la déontologie journalistique est-il normal que Christophe Barbier affirme que le site "Désirs d'avenir" n'est plus très actif depuis septembre alors que c'est totalement faux, il suffit d'y aller voir pour constater que c'est totalement faux !

Je suis désolé pour vous de trouver une si piètre soi-disante analyse politique sur votre site, nullement à la hauteur de ce qui est attendu du simple citoyen.

SolidaireEnSomme 13/11/2006 11:35

Cher Kohler, Je blogue pas mal sur les sites des trois candidat PS. J'ai découvert un univers étranges ou des entités fanatisées errent dans un monde virtuel sans jamais se laisser convaincre.   Le militant, à l'instar des intégristes religieux sont esclaves à jamais d'une vue du monde n'ayant AUCUNE réalité vécue:  Terrifiant !  De voir ces militants du PS non socialistes se foutrent totalement de savoir qu'il existe en France 30% de gens PAUVRES, et même qui font du négationnisme de la précarité en France.   Ces militants surfant encore sur des idées fixes et surranées des soixantes-huitards pathétiques, vont malheureusement choisir à la place du peuple de gauche vraiment socialiste.   Ces militants fonctionarisés qui méprisent tellement le populo et les beaux métiers manuels vont élire celui qui devrait être le candidat du peuple: quelle ironie !

kohler 10/11/2006 17:25

Les Jospinistes peuvent librement critiquer,mais ils faudraient néanmoins qu'ils se rendent compte que LIONEL n'a pas su créer le sursaut qu'il espèrait. Il a eu sa chance par deux fois et personne n'oublie qu'il a été un excellent premier ministre.Alors si ces débats ne m'ont pas paru très utiles il n'en demeure pas moins que cela n'a pas changé l'opinion des militants qui depuis longtemps et bien avant l'été ont fait leur choix.Pour ma part il serait urgent de penser à préparer le combat

Eric Gillot 10/11/2006 14:40

Amusant, pour un socialisant ayant voté contre Jospin en 2002, de voir que les Jospinistes disent la même chose que moi des 3 stooges. Sauf que pour moi c'est quand même tout plutôt que le retour au pouvoir de la caviar-bobocratie.   Y a t'il jamais eu Pire pour les banlieusards interdit de Capitale, que la clique à Delanoë "l'Attila de la circulation fluide" !