Royal candidate : rassembler... c'est pas gagné !

Publié le par blog-politique

Echos recueillis pendant le vote des adhérents de la section Léon Blum , dans le onzième arrondis-sement de Paris… Un proche de Ségolène Royal : « ça ne va pas être évident, notamment pour les partisans de Dominique Strauss-Kahn. Ils ont tellement tapé sur Ségolène en cette fin de campagne, et maintenant ils vont devoir en dire du bien ! Mais bon, on va leur faciliter les choses, nous on les accueille à bras ouverts ! »

 

Avant même l’annonce du résultat, une militante pro-Strauss-Kahn justement, ne cachait pas ses intentions… radicales : « Ségolène Royal, c’est le populisme. Si elle passe, je prends ma carte à l’UDF ! » Quant à ce partisan de Laurent Fabius, il ironisait : « le rassemblement ? bien sûr, nous serons tous ensemble... sauf qu’il ne faut pas compter sur moi pour faire campagne pour l’encadrement militaire des jeunes délinquants, ni pour les jurys citoyens, ni pour la suppression de la carte scolaire, ni pour les 35h des enseignants, etc… »

Depuis, à l’exception de Jean-Luc Mélenchon, tous les principaux responsables du PS ont appelé clairement au rassemblement. A commencer par les rivaux battus de Ségolène Royal : Laurent Fabius s’y dit « évidemment prêt », Dominique Strauss-Kahn « à la disposition du parti ». Rien n’indique que les propos isolés entendus le jour du vote soient représentatifs de l’état d’esprit d’une majorité des anciens partisans de Fabius et Strauss-Kahn, ni même d’une part importante d’entre eux. Mais la campagne interne a manifestement laissé des traces chez certains militants. Et le rassemblement aujourd’hui, ne va pas forcément de soi pour tout le monde…

Guillaume Deblé 

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

oo 13/03/2007 17:33

ambrosi sylvain 18/12/2006 20:28

vivement sego au pouvoir ; apres le calendrier des dieux du stade celui de l'élysée : des femmes à poil entourées d'une écharpe tricolore et un string bleu blanc rouge ; enfin une presidente de la république sur Playboy ; bientot plein de gonzesses au pouvoir dans le monde ; les G8 vont ressembler à des réunions tupperwares ; seront elles assez gentilles pour nous faire un " french cancan " ?

ambrosi sylvain 14/12/2006 09:45

je suis un gros fénéant , si vous le désirez retrouvez moi sur le site :       http://superaldo.zeblog.com   les aventures de mr gôche , je viens de découvrir le votre aussi çà me ferais plaisir d'y participer ; merci de votre amabilité ; Sylvain dit superaldo alias mégaldo , gigaldo , mégabit , gigabit ( oui oui ) à bientôt

jean-marie wolff 27/11/2006 22:16

Mon cher Gillou, combien je souhaiterais que vous ayez raison ! Mais je crains que 25 années de déculturation djacklanguienne n'aient eu des effets que les tenants de Descartes ont du mal à imaginer. Regardez ce qu'est devenue la télé sous les acclamations générales ? Regardez les chifres de vente de la presse "people" ? En conséquence, Ségolène, déesse du vent peut être élue. Et n'oubliez pas que ceux qui s'expriment sur ce blog sont des intellectuels : rien à voir avec la France laborieuse !

Gillou - Paris 23/11/2006 20:44

Croyez vous cher Jean-Marie Wolff que les français (excusez  moi d'employer ce terme car je ne suis pas leur porte parole) vont se contenter des strasses et autres parades pour faire un choix. Si c'était le cas les pages des blogs seraient bien vides, non au contraire, grace à internet chacun de nous va pouvoir comparer les programmes de chaque candidats (et je ne parle pas que de Sego/Sarko) et là nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Et comme le disait Jean-François Rabilloud  dans son emission Ferry/Julliard :

dans ce type de débat-confrontation-monologue, la télé ne ment pas...Impossible d'apparaitre autre que ce que l'on est dans la (vraie) vie ? Tout se voit à l'image:  les sourires artificiels, les contrariétés, la conviction...

Je vous trouve bien pessimiste sur les non politisés, je vous rappelerais simplement le réferendum de 2005 !!! Comme ce traité était trop complexe et mal expliqué par nos politiques (+ les fausses annonces de certain) il a été débouté. Je pense que les élécteurs (ices) attendent de vrais débats, des véritables échanges d'idées, de nouvelles perpectives d'avenir.