DSK incontournable?

Publié le par blog-politique

Quel rôle pour Dominique Strauss Kahn et ses amis dans la campagne de la candidate?  Pour l'instant, les contacts sont au point mort et le climat polaire. Juste le coup de fil de Ségolène Royal, 5 jours après le message laissé par son ex-rival. Que se sont-ils dit? "Rien" d'après un proche du député du Val d'Oise.

Le même se rassure en expliquant qu'une campagne présidentielle ne démarre vraiment qu'en mars. " A un moment, elle sera obligée de raccrocher des morceaux de crédibilité". Ils sont complémentaires. Elle est sur une orientation messianique, s'appuie sur les valeurs de la France catho, "moitié Marie, moitié Jeanne d'Arc", et une partie de la gauche ne s'y retrouve pas. Elle a besoin de quelqu'un de plus cosmopolite, de plus moderne, d'une ingenerie plus sociale"... Autrement dit, elle aura besoin de DSK.

Selon lui, Laurent Fabius n'est pas du tout dans la même situation que DSK. " Laurent Fabius, que je respecte, est complètement disqualifié dans l'opinion. Sa valeur ajoutée dans la campagne est quasi-nulle. Ca n'est pas du tout le cas de Dominique. Il a marqué des points dans l'opinion et devient un partenaire obligé".  Cette "évidence" semble pour l'instant avoir échappé à la candidate...

 

Marie CROCCEL

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

Gillou - Paris 29/11/2006 12:30

Pas un Strauskanien ni un Fabusien dans l'équipe de Ségolène Royal... A si elle a sorti quelqu'un de ses bandelettes: "Ramses II" dit Jack Lang, mais pourquoi lui ? Mais c'est bien sur !!! : un atout pour se mettre bien avec les jeunes... Grosse ficelle, mais pas sur qu'ils soient duppes...

SolidaireEnSomme 29/11/2006 11:34

Ouais,  Les jeunes sont en majorité pour Ségolène comme les vieux sont trditionnellement pour la droite.  La droite qui ose dire qu'elle se tape le coquillard du sort des smigards est au moins "droite dans ses bottes". La droite Nationale-Socialiste est droite dans ses bottes aussi, on sait à qui on a à faire.   Moscovici tout malin qu'il soit, me file la chair de poule, Bertolone me semble plus honnête, mais c'est seulement une impression "physique".

observateur alien 29/11/2006 08:48

De Eric Gillot : "Remettez tous les éléphants dans le corral, gardez votre pachyderme domestique pour surveiller ses congénères et gardez votre garde rapprochée en y accrochant de nobles mamifères comme Védrine,  Rocard et les membres de l'ex NPS qui ne vous auraient pas encore rejoint." Geniale!!!  J'adore. Il me semble d'ailleurs que c'est un peu ce qui est en train de se passer. Plutôt que de jouer sur la présence embarrassante des éléphants compétiteurs, Ségolène préfère recueillir leurs bras droits (ou gauches) un peu plus jeunes : Moscovici est totalement entrée dans son rôle, non pas de « segolatre », mais de soutien convaincu et je serais prêt à parier qu’on ne tardera pas à voir un type comme Bartolone en faire de même.

Gillou - Paris 28/11/2006 14:44

Mais vous n'avez rien compris, ils sont toutes et tous prets à renier et s'asseoir sur leurs convictions pour battre la droite,. "Un partenaire obligé" en quoi ? A mon avis ils devront se soumettre ou rester sur le quai, maintenat que Segolene Royal est investie elle imposera ses "idées", mais attention, les électeurs ne sont pas les éléphants, ils va falloir être persuasif pour rassembler l'ensemble des électeurs du PS et je rejoins Marie Crocel sur "et une partie de la gauche ne s'y retrouve pas", mais ne suis pas sur qu'elle ait besoin de DSK !!!

Eric Gillot 28/11/2006 11:13

 Chère Marie CROCCEL,     Par pitié, LCI nous avait déja annoncé la "surprise" du 1er tour en faveur de DSK, après avoir vu le score de DSK grimper, grimper, grimper !  D'ailleurs le sondage Internet LCI  donnait 54% pour le chef de file de la caviar-bobocratie !     Voilà un homme qui sort de son nième K.O. et qui nous parle de son indispensabilité.    Heureusement que le ridicule ne tue plus !    Voilà un ex-ministre des finances qui n'a pas su profiter de la croissance Européenne de l'époque, qui vient de commetre toute la panoplie des erreurs à éviter dans son combat contre ROYAL. (Propos méprisants, coups bas, respect d'un programme PS débilitant, Europe élargie au pourtout méditérranéen etc.)     A son incapacité d'autocritique il ajoute aujourd'hui la "disqualification" de Fabius qui, partit de très loin, a bien failli le coiffer sur le fil.     Si le représentant auto-déclaré de la France d'en-bas peut se permettre de donner un avis à Mme ROYAL:     Remettez tous les éléphants dans le corral, gardez votre pachyderme domestique pour surveiller ses congénères et gardez votre garde rapprochée en y accrochant de nobles mamifères comme Védrine,  Rocard et les membres de l'ex NPS qui ne vous auraient pas encore rejoint.