Du rassemblement à l’UMP ..

Publié le par blog-politique

« Le ralliement, c’est  ou dix ans ,   ou un mois avant «  . La personnalité  UMP  qui se référait à Jean Pierre Raffarin, a légèrement devancé l’appel puisque c’est samedi dernier que Xavier Bertrtand a annoncé qu’il  soutient Nicolas Sarkozy pour la prochaine élection présidentielle ..

 Le président de l’UMP  est en train de gagner son pari ; à l’exception de quelques irréductibles , plutot discrets ces temps ci ,  majorité  des chiraco-villepinistres est en train de le rallier officiellement . Avec plus ou moins  de zèle, mais peu importe , cela permet au mouvement de rassemblement de perdurer ..  sauf , événement extraordinaire on ne voit pas ce qui pourrait  empêcher   son  investiture triomphale le 14 janvier prochain .. dès lors , l’espace se réduit pour Michèle Alliot-Marie  et sa  candidature de devient  moins évidente . Les débat s seont vraiment  centrés  sur les idées , à moins qu’il ne s’agisse tout simplement  pour la Ministre de la Défense de mesurer ses forces et de  pouvoir s’imposer .. pour la suite .. mais la question n’est pas là , bien  sûr ….pour l’heure on en est aux grands principes .. ;

 

Anita Hausser

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

Gillou - Paris 15/12/2006 10:25

Cher Lebrun, je croyais, selon vos dire que MAM ne participerait pas à cette mascarade. La mascarade ne serait t'elle pas vous avec toutes les gesticulations de MAM, dans les j'y vais, j'y vais pas. Comment peut t'on accorder la moindre confiance à quelqu'un qui n'arrive pas à se décider, si elle va participer, si elle va se présenter, avant ou après le 14 janvier. Sait t'elle véritablement ce quelle cherche, à moins quelle soit aux ordres !!!

Gillou - Paris 08/12/2006 19:33

Cher Lebrun, comment pouvez dire que la démocratie à disparue, puisque vous avez adhéré à l'UMP depuis 2002. Ou alors c'est vrai, ou une grande parie des femmes et hommes politiques qui s'expriment mentent, puisque quand on leur pose la question, il ne manque pas de dire que tous les courants peuvent s'exprimer, ce qui n'était pad les cas du temps du RPR.

Il manquait un mot dans ma phrase :

Je vous donne le texte exact car il parlait de son élection au poste de Président de l'UMP et non de désignation aux primaires de l'UMP qui auront a lieu le 14 janvier.

 

LEBRUN 08/12/2006 15:38

Monsieur GILLOU

 Je regrette de vous décevoir, mais Monsieur HEISSERER  à entierement raison. je suis à l'UMP depuis sa création par Alain JUPPE en 2002 et depuis que SARKO à pris la tête de ce mouvement, la démocratie a disparue.

 Quant à vouloir faire des pseudos primaires comme au PS, Je pense que c'est ce moquer du monde.

Je crois savoir que MAM ne participera pas à cette mascarade.



 

 

 

 

Eric Gillot 06/12/2006 09:40

Mr Heisserer,    Ma tendance politique naturelle est plutôt  "Radicale" ou centre Gauche.  Malgré cela je déteste la caviar-bobocratie qui m'a fiat voter contre Jospin en 2002.  J'ai beaucoup d'estime pour l'intelligence du "Che",  l'humanité de Mr Bayrou et les notions de flex-sécurité et d'ordre de Mme ROYAL.     Vous l'avez compris: je ne ferai mon choix que quand les candidats auront précisé toutes leurs options, notament économiques puisque tout ce qu'ils promettent n'est que du vent tant qu'ils ne nous auront pas précisé comment ils vont rompre avec 30 ans de politique économique anti-travail donc anti-emplois, qui induit un budget en déficit !    Que pouvez vous me préciser les choix, non pas d'un programme PS indigent (issu de Fabius), mais des "intelligences du NPS" ? 

Eric Gillot 05/12/2006 13:26

Chère Cindy,    L'intelligence est un vaste sujet.  Et quand vous aurez réalisé quelques morceaux de bravoure dans votre vie.  Comme par exemple réalisé un pont superbe pour un budget inférieur à ceux de tous vos concurrents etc. etc.   Alors vous aurez une toute petite chance seulement de ne pas vous tromper en pensant que peut-être alors vous n'êtes pas complètement idiote.   En règle générale les plus grands savants (obcures ou pas) se gardent bien de toute affirmation gratuite, de toute idée reçue, de tout manichéisme.

La certitude est généralement l'état chronique de l'absence d'intelligence et le doute, le moteur de la création scientifique.