Bové ou le discours de la méthode

Publié le par blog-politique

Que veut vraiment José Bové ? Alors qu’il s’était retiré de la course à l’investiture anti-libérale fin novembre, il se dit de nouveau « prêt » et « disponible » depuis le début du mois. Que s’est-il passé entre-temps ? L’échec du consensus des collectifs anti-libéraux, et l’entrée en campagne de Marie-Georges Buffet, au nom de ces collectifs, mais contre une bonne partie de leurs militants. Et la confirmation de la candidature solo d’Olivier Besancenot.


Mais le leader paysan altermondialiste n’a pas renoncé à y aller lui-même. Début janvier, une pétition est lancée sur internet en faveur de sa candidature… il fixe alors le seuil à atteindre à 10.000 signatures. On en est à plus de 18000. Et Bové se dit toujours… disponible.

 

Le problème c’est qu’il demande pour y aller que Marie-Georges Buffet et Olivier Besancenot se retirent. Logique unitaire oblige. Mais logique de l’échec assuré aussi. La candidate communiste refuse sèchement de discuter avec lui et le candidat trotskyste observe qu’il n’y a rien de neuf dans ses propositions. Concrètement, il y a à peu près autant de chances pour que les deux candidats déclarés abandonnent leurs ambitions qu’il y en avait pour que les collectifs parviennent à se mettre d’accord sur le nom de leur représentant à la présidentielle.  

 

Ce week-end une nouvelle réunion des collectifs aura lieu à Montreuil et José Bové espère que les militants se mobiliseront massivement en sa faveur. Mais même dans ce cas, cela ne changerait vraisembleblement pas la donne. José Bové s’est fixé lui-même (volontairement ?) des obstacles impossibles à franchir. Retour à la case départ : que veut-il vraiment ?

 

Guillaume Deblé

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

Gilbert Sorbier 02/02/2007 15:06

Géronimo,    Le problème c'est que les Royalistes de la première heure (6O % des électeurs) sont souvent allergiques aux PS-caviar (16% des électeurs).     Comment fait-on alors pour concilier les deux ?     C'est la quadrature du cercle!     Hollande, par orgueil à choisi les 16%, il est entrain de perdre tout ou partit des Royalistes allergiques aux oeufs d'esturgeon.

patrick2 02/02/2007 05:00

L'arrivée de Bové ne changera rien à l'affaire... Celui qui a un projet cohérent pour la France de demain me semble définitivement bien être Nicolas Sarkozy...

ll 31/01/2007 15:16

Echos de campagne Bonjour

 

On ne vous lit  plus depuis le 17/01.

N'y a t-il plus rien à dire sur la "campagne présidentielle"

le blog est-il toujours d'actualité??

Cdlt

geronimo 24/01/2007 22:14

Ségo s'est fait élire contre les caciques du parti socialiste. Trés intéressant.

Mais comme  elle et son équipe manquent de bouteille, ils ont pris trop de temps pour sortir de leurs démarches participatives, les bourdes ne font que confirmer ce retard. Et les caciques sont trop heureux de reprendre le controle. Ils se sont fait avoir une fois, pas deux. Ségo est coincée sur tous les sujets.

Elle aurait du sortir son programme dés son écrasante victoire. C'est le programme du parti socialiste qui se met en place maintenant pas la peine de croire au Pére Noel. Rendez vous le 11.

Gillou - Paris 24/01/2007 14:57

Cher Anitta,

Laurent Baazin, est contraind de fermer son blog, je trouve cela pour notre démocratie d'opinion  complétement honteux. Quelque soit les raisons qu'il l'ont poussé et pour la liberté de notre d'expression et du refus de la censure (car cela en est une maquillée), je souhaiterai que vous vous exprimiez pour le  respect de votre et notre liberté de parole.