Bayrou : dans la peau de Jacques Chirac

Publié le par blog-politique

François Bayrou aime les références historiques. Vendredi soir à Mantes-la-Jolie, au terme d'une journée d'immersion dans la cité du Val-Fourré, le candidat commente ainsi les rumeurs de défection dans son camp : « Je me souviens en 1995, il y avait Jacques Chirac en face d'Edouard Balladur et tous les élus sans exception couraient chez Edouard Balladur. Et puis c'est Jacques Chirac qui a été élu, et d'assez loin. Ce ne sont pas les notables qui font les élections. » 

 

Surtout, le candidat centriste, rendu euphorique par les sondages favorables, ne veut pas croire à ces défections. Ce soir-là, une enquête BVA le donne à 14% au premier tour et gagnant face à Ségolène Royal au second. Commentaire : « Tout le monde est solidaire et engagé. Comment ne le seraient-ils pas ? C'est le rêve de cette famille politique qui est en train de se matérialiser. » Le ralliement d'André Santini à Nicolas Sarkozy, annoncé dans la presse le matin même ? « Ce n'est pas vrai ! Vous l'avez déjà annoncé trois fois, quatre fois, cinq fois ! Je crois à la bonne foi des gens. Il m'a dit le contraire. Ce sont des rumeurs. »

 

Manque de chance, moins de 48 heures plus tard, le maire d'Issy-les-Moulineaux officialise son ralliement en grande pompe à la Mutualité, sans manquer de critiquer sévèrement la démarche du président de l'UDF, « inefficace et vouée à l'échec ». Un événement « sans importance », jugera François Bayrou après-coup, sous-entendant l'existence de pressions dans le département des Hauts-de-Seine (dont Nicolas Sarkozy préside le conseil général). 

 

Avec ou sans André Santini, le candidat centriste est tellement convaincu d'avoir enclenché une dynamique gagnante qu'il va même jusqu'à considérer que le plus dur est fait ! « Il reste onze semaines, c'est beaucoup plus qu'il n'en faut pour le mouvement. Ce qui était difficile c'était d'en arriver là. Maintenant c'est un mouvement impressionnant qui est en train de se créer. Une vague que rien ne pourra arrêter et qui va ouvrir une nouvelle époque de l'élection présidentielle et de la politique française. »

 

Avec grosso modo pour le moment deux fois moins d'intentions de vote que Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, plus que d'une vague c'est d'un tsunami que François Bayrou a besoin. A l'heure qu'il est, rien ne permet d'affirmer avec certitude que cela ne se produira pas. A l'UDF, dans les jours qui viennent, tous les regards seront tournés vers le large.

 

Guillaume Deblé

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

Muguette Wehrung 14/03/2007 23:31

J'espère bien que Mr Bayrou ne sera pas élu. Son programme est inexistant et ce serait un retour garanti vers la 4ème République et le régime des partis qui a fait tant de mal à la France. Pourquoi a-t-il tant de place dans les médias? Au détriment d'ailleurs d'un autre candidat qui, lui, a un programme qui permettrait enfin de sortir notre Pays du gouffre où il s'enfonce. Je veux parler de Mr Philippe de Villiers. Pourquoi est-il si rarement sur LCI ?  Merci pour votre blog qui me donne l'occasion d' exprimer mon sentiment.  J'ai ainsi l'impression de retrouver un peu de démocratie. Muguette.

gwen 16/02/2007 19:42

une question (au service politique par ex) - imaginons que FB est élu - ensuite il se passe quoi ?

Je vois mal l'UDF conquérir aux législatives une position dominante par rapport au PS ou à l'UMP (quand on examine les investitures, il me semble que l'UDF cherche simplement à défendre l'acquis) - on aurait donc FB président contraint de composer une majorité parlementaire avec l'UMP ou le PS, majorité dans laquelle l'UDF serait minoritaire.

quel programme serait appliqué ? celui de FB ou un mix programme UMP (ou PS) + UDF avec une forte domination de la partie majoritaire (UMP ou PS selon l'alliance construite).

FB président pourquoi pas, mais je ne vois vraiment pas comment et avec qui il pourrait appliquer son programme.

 

 

Romain 16/02/2007 01:20

Il faut le reconnaître, tout le monde fait une fixette sur Mr SARKOZY et Mme ROYAL... même moi.

L'actualité montre des sondages en hausse pour le candidat BAYROU mais je crois que l'on ignore encore trop cet homme. Pour ma part j'ai apprécié les discours des  deux principaux candidats. Des belles propositions qui séduiront beaucoup de français... mais il faut être réaliste: c'est de la poudre aux yeux!

J'ai pu voir l'intervention de Mr BAYROU sur France 2 hier soir... cet homme est sage. Et même si vous me le permettez, il a, malgré son coté atypique, une carrure de Président! (oui je le dis et même moi je m'en étonne)

Pour moi je pense que les discours, à gauche et à droite, sur la tolérance et la compréhension de l'autre sont de très beaux discours. Mais je ne comprends pas pourquoi ils ne l'appliquent pas dans leur vie politique.

Hier, encore beaucoup d'entre nous souriaient sur sa candidature (BAYROU), mais c'est le seul qui est prêt à mettre la France en marche. La gauche et la droite dans le même panier!! Allez, tout le monde au gouvernement pour bosser, ensemble! Cela serai plus positif quand même!

Soyons honnête avec nous même, au fond la proposition de Mr BAYROU est à la fois réaliste et moderne! Non?

Alors s'il vous plait médias, accordez plus de temps à Mr BAYROU...

morrigan 13/02/2007 22:49

En même temps moi aussi j'aimerai dire à Sarkozy : "La France tu l'aime où tu la quitte !" "Le gouvernement tu l'aime ou tu le quitte" et lui dire aussi que quand on vient dans un pays eh bien on respecte les coutumes qu'on vient pas foutre la merde...avec des idées sécuritaire, que la police sa s'utilise pas comme en Hongrie, et que il ferait mieux de s'occuper de ses affaires (et frasques lui meme infidèle)...S'il y a des charters vers les pays de l'est puisque les 2/3 des immigrés viennent d'europe de l'est...ça se voit tellement peu...Incapable de tenir les banlieux, sa femme, ses RG (de vrai pipelette), ses peoples...Et si lui il est pas à la rue, c'est parce que il a été pistonné par des amis, son père spirituel c'est quand même Charles Pasqua, dont le comité de soutient est composé des frères Dalton.ce qu'il fait  ce n'est plus rien de gaullisme, c'est du petit du minable...avec ses show on se croirai à la résurrection du christ.Je n'exonère pas Ségo en disant cela.Vive Chirac !!!

Erick62790 12/02/2007 22:46

Je trouve hallucinant d'insulter de xénophobes une personne qui, par politesse, donne le prénom et le nom patronymique du candidat de l'UMP entièrement.

Contrairement à beaucoups de personnes qui l'appellent Sarko ou autres noms d'oiseaux... Je respecte l'homme même si je ne suis pas d'accord avec ses idées.

Quand je m'adresse à la candidate socialiste je ne l'appelle pas Ségo mais Marie Ségolène Royal...

Concernant Jean Marie Lepen, je ne me suis jamais offusqué de ses propos et je n'ai pas participé à la propagande anti-Lepen en 2002 et je n'ai pas voter Chirac.

Vous concernant (Koniac) il faut vraiment être paranoïaque pour voir le mal partout, enfin peut être que vous êtes à l'image de votre ministre-candidat agressif et contre toutes les personnes qui ne vont pas dans votre sens...