LES STRATEGES DE BAYROU

Publié le par blog-politique

Optimistes, les proches du candidat UDF le sont assurément. Comme le confie l'un d'entre eux :"Tout est possible et le résultat sera de toutes façons très serré. Les 4 principaux candidats finiront autour de 20% au premier tour. Sarkozy sera en tête avec 25-27% et Royal, Bayrou et Le Pen se disputeront la deuxième place. Le fait politique majeur de cette élection c'et la faiblesse de la gauche. Ce qui ouvre un espace à notre candidat". Confiance excessive du camp centriste? Le même affirme avoir des remontées positives du terrain. Et pas seulement dans sa circonscription de député. "Je rencontre des élus de gauche qui me disent observer un basculement chez certains de leurs électeurs. Par exemple le communiste Patrick Braouzec a entendu chez lui à Saint-Denis des sympathisants d'extrème gauche décidés à voter Bayrou, le seul capable à leurs yeux de faire barrage à Nicolas Sarkozy. Si ça continue comme ça, on va rassembler les déçus du royalisme. Idem de l'autre côté. Beaucoup de parlementaires UMP viennent me voir discrètement en me disant " tu sais, on a toujours aimé Bayrou". Nous sommes dans une réelle dynamique et nous le voyons notamment avec les milliers de connexion internet sur notre site. Les adhésions aussi marchent très fort. Notre candidat c'est un peu le livret d'épargne qui rassure alors que Sarko et ségo inquiétent chacun pour des raisons différentes".

Un bel élan qui pourrait bien être stoppé net par la remontée de Ségolène Royal dans les sondages. La candidate PS revient faire jeu égal avec Nicolas Sarkozy au deuxième tour, ce qui devrait réactiver le traditionnel clivage droite gauche. A moins que les Français n'aient pris goût à la petite musique du candidat centriste, devenu ces derniers jours la cible favorite des tous ses concurrents.

"Même si François Bayrou n'est pas qualifié pour le deuxième tour, il pesera lourd dans la campagne. S'il dépasse la barre des 10%, il sera l'arbitre et le roi du pétrole. les deux candidats le courtiseront car ils auront besoin de ses voix. Aucune alliance n'est à exclure, même avec les socialistes. Il peut parfaitement négocier Matignon", veut croire ce fidèle compagnon du candidat UDF.

En revanche, le scénario catastrophe d'un françois Bayrou à moins de 10% fait partie des hypothèses plausibles même si il n'y croit guère. "Dans ce cas, on rentre chez nous la queue entre les jambes et on fait "cou-couche panier". Autre cas de figure désastreux pour nous : que Le Pen figure au deuxième tour et là on n'aura plus aucun poids entre les deux tours". Pour l'instant avec ses 17% dans les sondages, le candidat UDF voit ses rêves se réaliser. Mais Cela va-t-il durer?

Frédéric Delpech                  

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

masset elise 22/04/2007 22:43

c'est fait les francais ont voté, mais quel déception pour moi et les miens. Il m'avait pourtant semblait que les francais en avait mare de tous c'est belle paroles et bien non, entre un sarko qui va nous emmener droit a une guerre civile et une ségoléne qui ressemble a jolie marrionette que l'on agite devant des millions d'enfants majeurs actuellement, ont est pas prés de sens sortir. ILS ne sont pas crédible pour moi il ressemble a des charognares qui veulent le bout de viande. Vivrent et s'amuset avec l'argent des contribuables encore et encore... ou va t'on. A mon travail on nous parle d'esprit d'équipe en politique cela devrait être le mot d'ordre prioritaire. le 6 mai je voterais certe mais je voterais nul, il faut montrer que la france veut changer radicalement et qu'elle a besoin d'être épaulé par tous. En votant neutre je pourrais me regarder tous les matin dans la glace et me dir que je ne suis pas responssanble des catastrophes a venir et je garderais la tête haute. faite comme moi, si vous voulez vraiment faire entendre raison a la france entiére. les francais était des veaux, qu'ils montre que cela n'est plus d'actualité.

VIDAL Michel 16/04/2007 13:20

Pourquoi Rocard a-t-il appel dès maintenant à une alliance Bayrou-Royal ?Officiellement, parce que l’ennemi à abattre, celui qui donne des transes à tout honnête homme, celui qui fait peur, qui donne l’impression de bâtir une société du conflit au service des plus riches, bref pour aire barrage à Nicolas Sarkozy.Mais il y a un autre problème aussi grave : l’incapacité du parti socialiste d’opter franchement pour la social-démocratie t pour la culture du compromis. Même après la chute du mur, ce parti (le PS) a mauvaise conscience car il est incapable de trancher le lien ombilical avec le marxisme et sa philosophie primaire où la réalité sociale est le champ clos entre les mauvais (les patrons) et les bons (les ouvriers). Essayer de bâtir la paix sociale par des compromis, c’est trahison faite à la classe ouvrière. Le PS aura donc toujours la tentation de faire du gauchisme à bon marché quitte à flinguer une vraie réforme de fond sociale-démocrate qui porterait ses fruits à long terme. Et tant que cette emprise du marxisme sera prégnante sur le PS, il est impossible de bâtir un compromis social-démocrate tel qu’il existe en Suède ou autres pays protestants et nordiques.L’alliance Bayrou-Royal, c’est une fin de non-recevoir à tous ses socialistes en mal de gauchinsse. Pour cela, il faut des hommes capables de porter ce choix car, après, il va falloir tenir le choc du harcèlement gaucho-marxiste où il y aura toujours un syndicat FSU, CGT ou SUD pour agiter ce spectre de la mauvaise conscience de gauche.Pourtant, depuis plusieurs années, on sait qu’il n’y pas d’alternative au capitalisme comme système économique, il ne peut y avoir que le compromis et le meilleur des compromis c’est le compromis social-démocrate … à moins que ce soit le pire à l’exclusion de tous les autres.

C’est peut-être d’abord tout cela qu’il y a aussi derrière l’appel à ‘alliance Bayrou-Royal ou l’aliance des chrétiens démocrates et des sociaux démocrates. Mais il faut beaucoup de courage aux politiques français pour l’admettre ; Ce courage, l’auront-ils ? Peuvent-ils l’avoir ?En tout cas, les électeurs doivent tout faire pour peser su les politiques pour qu’ils aient enfin ce courage, Pour cela, il faut faire sentir au PS qu’il est plus grave de perdre ses sociaux démocrates que ses gauchistes ou crypto-marxistes. C’est pourquoi je vote Bayron, pas pour cette auberge espagnole qui s ‘appel le PS t où les Fabius et autres sont l’incarnation de cette incapacité du PS à porter la social-démocratie dans ce pays.

johan 06/04/2007 20:52

votre article est révélateur.Il montre que les supporters de Bayrou comptent sur un réflexe anti-Sarkozy qui dès le premier tour réunirait des électeurs d'extrême gauche,de gauche ,du centre et de droite .

Imaginez que ça marche.Bayrou aurait la majorité présidentielle la plus incohérente possible,puisqu'elle serait réunie par un réflexe anti,mais n'aurait aucune opinion positive en commun.Bref,Bayrou décevrait nécessairement une partie importante de son électorat puisqu'il ne pourrait pas à la fois donner satisfaction aux électeurs de gauche et d'extrême gauche et à ceux du centre et de la droite qui l'auraient  soutenu.Avec Bayrou commencerait une période de grande instabilité.Dans une démocratie efficace il faut une majorité claire et une opposition ayant elle-même un programme cohérent.EN voulant unir les anti-Sarkozy de gauche et de droite Bayrou créerait une confusion politique dont aucune cohérence ne pourrait sortir.Par ailleurs un mélange de gauche et de droite au gouvernement laisse le monopole de l'opposition aux extrêmes.Est-ce vraiment ce que nous voulons?

jm 31/03/2007 12:13

.../Nous sommes dans une réelle dynamique et nous le voyons notamment avec les milliers de connexion internet sur notre site.../

n'importe quoi !! faire confiance au nombre de connectés a un site ou pire aux sondages en ligne est un leurre ,Bayrou a une bonne equipe internet.

je ne vais pas le repeter100 fois il suffit d'installer un robot qui vote pour lui inlassablement pour faire gonfler les chiffres des sondages en lignes vous etes bien naîfs...

depuis six mois que j'observe certains sites de vote en ligne : c'est drole meme la nuit les votes progressent ...(un fuseau horaire different sans doute !!!!

pouet 30/03/2007 14:21

Le blog du service politique : echos de campagne.

Pas de nouveau sujet depuis un mois...

A croire que l'on est pas en période electorale.

Supprimez ce blog qui ne sert à rien !!!

à 23 jours du premier tour , pas d'actualisation depuis 1 mois : c'est pitoyable. Même un particulier sur un blog personnel ferait mieux..