dans la peau d'un premier ministre

Publié le par blog-politique

Dans la peau du premier ministre …

 

 

 

Dans l’entourage de Nicolas Sarkozy l’optimisme reste de rigueur .. et les plans s’échaffaudent plus volontiers au futur  qu’au conditionnel ..

 

 LA question qui passionne .. qui sera son premier ministre …. ??

 

François Fillon  , aujourd’hui sénateur de  la Sarthe est en train  de se glisser dans le costume ..

 

Devenu proche parmi les  proches  de Nicolas Sarkozy, associé à toutes lles rencontres importantes du candidat, il  fait naturellement partie des orateurs  nationaux du mouvement .. mardi soir il était à OULLINS ; ce soir il est à Clermont-Ferrand , le fief historique de Valéry Giscard d’Estaing , et vielle convoitée par Brice Hortefeux, ex-meilleur ami politique de Nicolas Sarkozy ; ce n’est rien de dire que les liens entre les deux hommes se sont distendus au fil des mois et qu’un clash s’est produit après l’interview du ministre délégué aux collectivités locales  se prononçant pour l’introduction d’une dose de proportionnelle «  aux législatives ; initiative  considérée comme malvenue par le candidat …puisqu’elle intervenait au moment où il était était sous le feu de la critique à cause de ses avances au Front National ..  

 

François Fillon avait été le premier à prendre ses distances avec cette proposition ..

 

  

 

Pendant le trajet qui le menait à Oullins où il a prononcé un discours s’apparentant à un programme de gouvernement (-  sur le mode voici ce que nous ferons ), François Fillon  évoque les «  révélations «  de cette campagne ; il cite pêle mêle Natghalie Koziusko-Morizet, et Arno Klarsfeld,  le plus matinal au Q.G., s’attendrit des visites que Micheline Chaban-Delmas vient régulièrement leur rendre , glisse que Richard Boringer, a passé une heure avec Nicolas Sarkozy . (Richard Boringer a adopté la nationalité sénégalaise ).

 

Il justifie les  références de Nicolas Sarkozy aux valeurs religieuses (-le fait d’avoir empêché  la référence à l’héritage  de figurer dans le traité constitutionnel aurait contribué  au «  non » français .. et pense au deuxième tour

 

«  on parle avec les centristes (- lesquels ?? ) qui ne veulent pas d’une alliance avec la gauche au deuxième tour ..

 

Pour l’heure ils sont discrets …

 

 

                                                                       Anita Hausser

 

        

 

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

geonot 20/04/2007 19:18

De la qualité du débat public sur les grands médias     Comment expliquer le fait que des électeurs qui n'étaient que 45%, il y a 2 ans, a approuver le projet de T.C.  puissent voter a pres de 70 %,  (chiffre a ajuster dimanche..), pour 3 candidats (NS, SR, FB) qui l'ont chaudement soutenu ?   Tout simplement parce que le fait majeur de notre vie politique, le fait que notre sort se décide davantage a Bruxelles, Geneve, ou HK... qu'a Paris est absent des débats.   Silence Radio =.t sur le fait que la plupart des promesses électorales ne pourront être tenues, sauf a remettre en cause plein d'engagements pris sur le mode intergouvernemental (c. a d. non démocratique: Amsterdam, Nice, Lisbonne, Barcelone).   Comment peut-on gouverner en se privant du levier de la politique monétaire, ou pire... en servant une "rente de situation", (sur le financement de 3 a 4 % des dépenses publiques...), a des banques privées ?  Des candidats qui pouvaient porter ce msg, je pense a OB ou JB,  ont ete plus souvent interrogés sur le nombre de leurs parrainages  que sur leurs propositions pour l'Europe...  Comme le dit Y. Salesse: "L'élection du Psdt de la R. au suffrage universel  est une institution extrêmement perverse, antidémocratique sur le fond [...], qui incite tous les partis a vouloir avoir leur candidat pour exister sur la scène politique[...] "     Le référendum d'initiative populaire (ou la proposition d'une loi...)   est présent dans le programme de plusieurs candidats...     Si ce droit démocratique, deja promis par Chirac il y a 12 ans est enfin institue'... nous aurons peut etre un moyen de conjurer la futilité désolante des debats dans les médias asservis a l'Audimat et/ou ... "lagardero-bollore-rises"  !   R. Zaharia   http://www.france-alter.info

Amel 20/04/2007 10:21

Je suis sidérée de voir le parti pris de LCI par rapport à Sarkozy. Quel manque de recul !

Ne vous en déplaise : les Français n'apprécient pas que des médias comme LCI et TF1 prétendent faire le 1er tour à leur place. J'espère bien qu'ils leur donneront tort dimanche !

Hier soir encore, je crois que c'était Anita Hausser qui commentait le meeting de François Bayrou. Elle osait dire que son programme est flou. Quelle mauvaise foi ! J'aime bien votre chaine pour l'info, mais là, c'est carrément de la désinformation.

Mme Hausser, je vous conseille le site bayrou.fr sur lequel vous trouverez à la foi le programme à télécharger et les propositions de François Bayrou sur un très grand nombre de problèmes qui se posent aux Français aujourd'hui.

matlanvin 19/04/2007 02:46

SCANDALE VIDEO A NOUVEAU SUR SARKOZY : http://www.dailymotion.com/search/sarkozy/video/x1r58d_sarkozy-video-pirate