Aux Antilles aussi , duel Ségo-Sarko

Publié le par blog-politique

Un million et demi d’électeurs  appelés aux urnes dans les  départements d’Outre Mer  et  pour la première fois des électeurs   appelés aux urnes  samedi.  Des électeurs qui n’étaient donc plus susceptibles de subir l’influence des résultats du la métropole , et   auxquels les  grands candidats  ont apporté une grande considération pendant cette campagne présidentielle  … avec 61,82% de votants . 

 

   la participation a  préfiguré celle de la métropole, vingt pour cent de plus de votants  par rapport à 2002  . 

 

 

      En  Guadeloupe ( 168.000  votants ),  Nicolas Sarkozy arrive en tête avec 43,9% des voix , Ségolène Royal obtient  38% des suffrages, et François Bayrou , 8,5%/

 

     Résultat inverse en  Martinique ( 159.000 votants ) :  Ségolène Royal est en tête  avec 48,5%  des suffrages et Nicolas Sarkozy en obtient  33%. François Bayrou  doit se contenter là aussi de 8,6% des voix . Le candidat UDF ne franchit la barre des 10% (12,5% des suffrages obtenus ) qu’en Guyane ( 35.000  votants ). Dans ce département , Nicolas Sarkozy obtient 41,5% des voix , contre 32,5% à Ségolène Royal .

 

   Les deux candidats sont quasiment à égalité en Polynésie avec  respectivement 45% des voix pour Nicolas Sarkozy et 42% pour Ségolène Royal .

 

Avec une moyenne de 40,5% des voix  dans les départements d’Outre-Mer , Nicolas Sarkozy améliore le score  réalisé par Jacques Chirac en 2002. Il est talonné par Ségolène Royal , qui obtient un peu plus de 40% des suffrages, mais que ne parvient pas à totaliser le nombre de voix obtenues en 2002 par Christiane Taubira et Lionel Jospin .

 

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

ZERDAZZI 01/06/2007 11:45

CHERS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE,   résumons austèrement

cette campagne des législatives et cessons ce babillage politicien :

à ce jour,l' écart entre majorité présidentielle et " gauche plurielle" au

premier tour est en moyenne de 7,5%( IPSOS) et toute la tactique du

gouvernement est de lisser le discours pour l' emporter le 17 juin et

rendre incontournable le paramètre d' un durcissement de sa politique et d' un remaniement stratégique de ce dernier ! Vincent

Gérard PEYRAT 31/05/2007 11:53

Je déplore la main lise de sarko sur l'information de tf1 et lci. Vous oublier que nous étions 17 millions de Français à voter Ségolène au 2eme tour. Faites-vous de l'information uniquement pour les gens de droite? Je pense pense qu'une information impartiale serait la bien venue.

Gérard Peyrat

gaudun 12/05/2007 18:46

cette campagne bien qu'interessante a été jalonée de traitrise , d'abandons , voir de fuite  , en effet nous militants ps on ne savait plus que faire devant lesattaques et les non dits des éléphants  l'image qui a le plus frappée c'est lors d'un meeting  tout les cardres du premier rang dormais  quelle belle image  !!

ensuite kouchner dit qu'il accepterai detravailler avec l'ump  , puis le départ de besson , allegre qui flirt avec l'ump , le départ de militants vers bayrou  comment peut on se défendre a partir de la  nous sur le terrain nous n'étions plus crésdible plutot qu'expliquer le pro gramme socialiste on devait expliquer les prises de positions des chefs du parti a partir de la la défaite était consommée  et ceci depuis le début

ll 26/04/2007 00:25

ah enfin un mot sur les Antilles :)