Et demain,??après demain ??

Publié le par blog-politique

Demain,  une nouvelle campagne commence .. un duel entre deux candidats qui lorgnent tous deux vers le réservoir de voix  des électeurs du centre …

 

Car  tout devient possible ; tout est  question de dynamique ..Assuré d’être présent au deuxième tour , Nicolas Sarkozy  avait déjà peaufiné son programme de la prochaine quinzaine   pour enclancher  LA dynamique sur son nom ; demain il sera en meeting à Dijon , mardi à  Reims .  Dimanche 29 avril , il réunit ses  partisans  à Bercy pour un grand  rassemblement  en présence de "  personnalités surprises " , ...en attendant le débat qui l’opposera à  Ségolène Royal, , en principe le 2  mai ..

 

   Ségolène Royal   n’entend pas être en reste .. Elle   réserve peut être également une surprise dans son programme demain ; mais pour l’heure motus ..la candidate du PS achèvera sa campagne du deuxième tour à Lille jeudi 4 mai ..  première satisfaction  pour elle ; elle a engrangé le soutien  de toute la gauche , des verts , du parti communiste  bien sûr , mais aussi de   l’extrême gauche .., d’Arlette Laguiller  et d’Olivier Besancenot .. Mais Ségolène Royal a elle aussi besoin de voix  du centre  pour gagner ..  Or François Bayrou ne veut pas se laisser déposséder  de son trésor .. le président de l’UDF  n’est pas au deuxième tour mais il a  apporté la démonstration que le centre reste une force dans la vie politique française .Il l'a réveillée . Aussi reste-t-il sourd aux appels du pied de Jean Louis Borloo   en faveur d’ une ouverture de l’UMP vers l’UDF.

 

    Pour continuer d’exister et surtout de peser dans la vie politique au delà du premier tour de l’élection présidentielle , François Bayrou a besoin d’une force parlementaire ;  le groupe de l’Assemblée sortante ne comptait qu’une trentaine de membres ..,la plupart des députés UDF d’avant 2002 ayant rallié l’UMP ….

 

C’est pourquoi François Bayrou devrait très vite faire connaître les noms des  candidats UDF aux législatives … « A sa place je le ferais dès demain » disait un de ses proches dimanche soir …peut être pas demain , mais après demain peut-être ... 

 

 

Anita Hausser

 

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

Mirino 08/05/2007 08:37

Faire un analyse objectif d’un débat n’est pas être partisan, c’est d’être intègre à sa vocation de journaliste. D’ailleurs il serait malhonnête de prétendre d’autrement de ce qui était criard(à l’égard du fameux débat) pour la plupart des français dotée d’un intelligence moyen.Il est fatiguant de lire des commentaires des déçus qui n’a rien mieux à faire que de chercher des boucs émissaires.

Fréty Alexandre 03/05/2007 04:04

Il est pitoyable dans notre société de voir des journalistes, garants de l'objectivité, commenter comme des tabloids l'avenir de notre pays!

Ni Sguillon ni Hausser ne remplissent leurs fonctions, c'est déplorable! Mettre l'emphase sur qui est plus l'aise  ou qui présente le mieux au lieu de parler du fond quand l'avenir de notre pays est en jeu me semble loin de l'esprit journalistique et de l'attente de tout auditeur qui recherche de l'information.

Pourquoi ne pas carrément donner des consignes de vote?!!!!

Affligeant!

Marc.Rode 30/04/2007 17:10

Dimanche les nantis étaient à Bercy



Ils y étaient tous ! Pour affirmer sur l’autel du capitalisme que le libéralisme et le mondialisme seront leurs nouvelles prêches pour demain.Tous les ingrédients du capitalisme pur et dur ont été utilisés pour moudre ou concasser toutes les valeurs de la gauche depuis 1968.Ils y étaient tous, ceux du RPR aussi, fagotés, entassés, hilares et prompt au salut, sont-ils tous atteints d’amnésie ?Out ! La trahison de Sarkozy proposée à François BAYROU.Il faut dire que dans ce Parti on oublie facilement toutes les affaires :Clearstream, et son affaire d’Etat.Les parachutes dorés.EADS et ses licenciements pour ne citer que les plus médiatisés.Que dire de ces députés UDF qui ont trompé tous leurs électeurs pendant la campagne du premier tour, aucun n’a dénoncé le ni gauche, ni droite de François BAYROU.Aujourd’hui ils trahissent cet électorat en leur disant qu’ils ont toujours été de droite.Cela s’appelle forfaire à ses engagements, pour eux trahir leurs électeurs, ce n’est pas un crime, il n’y a pas mort d’hommes, il n’y a pas forfaiture, alors leur honneur…C’est cet état d’esprit qu’il faut dénoncer.Avec de tels amis comment François Bayrou peut créer cette troisième force politique en France.Pour être crédible, il aurait du dès le lendemain du premier tour, déposer la cessation d’activité de l’UDF.Quant à la masse des salariés qui ont voté Sarkozy, seule Arlette Laguiller pourrait leur dire.Travailleurs, travailleuses pourquoi ramez-vous pour une droite, qui ne veut que vous exploiter ?Pourquoi votez-vous pour cette droite, qui veut anéantir tous vos acquis sociaux ?Out ! Les augmentations de salaires, vous n’avez qu’à faire des heures supplémentaires.Alors pourquoi sciez-vous la branche ou vous êtes assis ?Pensez-vous que Sarkozy va réduire l’immigration en France, pensez-vous que se sont les immigrés qui vous prennent votre travail, comme le laisse croire toutes les droites.La droite et les droites vous trompent, nos entreprises ont des accords de commercialisations avec tous ces pays.Alors l’immigration choisie est une vaste blague, un leurre pour appâter les plus humbles, ceux qui croient qu'il n'y a que les droites qui pourront solutionner leurs problèmes.Ségolène ROYAL dit la vérité, une société ne peut se construire en détestant l’autre.C’est ensemble que nous bâtirons l’avenir de nos enfants, ce n’est sûrement pas en divisant toutes les strates sociales comme le fait Nicolas Sarkozy que nous y arriverons.Car sa maxime est : il faut diviser pour régner.Alors demain ne nous trompons pas,il faut voter pour la seule candidate qui est proche du peuple, il faut voter Ségolène ROYALMarc. Rode

lebrat 27/04/2007 22:28

Je suis atteré du spectacle qui nous est donné par le duo Royal-Bayrou : Monsieur Bayrou qui se faisait un honneur d'être "différent" de Mme Royal et Mr Sarkosy est entrain de faire exactement comme eux : réglement de compte et phrases assassines. Son attitude n'est pas digne d'un responsable politique qui aspirait à la fonction présidentielle.

De plus son intervention depuis la campagne du second tour est déplacée et contraire au principe de l'élection présidentielle.

glouglou56 26/04/2007 12:53

Je suis très surpris de l'importance qu'on donne au candidat arrivé premier battu. Il me semble que les médias qui avaient assez ouvertement pris position en sa faveur  en le soutenant quand il se prenait d'ailleurs pour le Président  veulent en remettre une couche pour l'imposer définitivement. F Bayrou est un mauvais pronostiqueur son avis n'est plus objectif.

Je remarque qu'au contraire de biens d'autres candidats, l'électorat  de F Bayrou est cosmopolite. Donc comment a-t-il été amené à croire qu'il avait une responsabilité dans le choix futur de ses électeurs. Le FN est homogène, le MPF aussi, CPNT encore etc... mais pas feu l'UDF. Virtuel était ce candidat, virtuel il reste. Donc, je veux bien croire qu'il ait besoin de faire encore du théâtre, notamment en décochant quelques répliques savantes dignes d'A. Jarry rapportées à la politique actuelle. Personnellement je pense que le rideau va bientôt se refermer.

Pour moi F Bayrou est une posture et un style et pas un programme. Il veut changer la politique (donc changer aussi la sienne) et veut marquer sa différence avec les autres. Sa maison était grande ouverte, mais peu d'invités se sont offerts à lui.  C'est tout ! Le reste est d'une grande vacuité. Pas un mot sur les victimes sur la majorité silencieuse qui souffre. Il a choisi d'aller serrer la main des "cagoules" pour faire valoir sa sérénité. Il manque tout simplement de courage et croit que celui qui en a est dangereux.

Ensuite dire que les deux finalistes lui font les yeux doux et des appels du pied n'est pas objectif. L'une a besoin d'étoffer son électorat (au risque de perdre celui qu'elle a à l'extrême gauche) et l'autre maintient sa démarche de s'adresser à tout le peuple. N Sarkozy a été clair, il ne veut pas de débat avec F Bayrou. Point barre ! S'il est élu il devra gouverner pour tous les Français, s'il est battu sa ligne de conduite est sereine.

Autre point d'interrogation pour moi. Souvenez-vous de l'avant 1er tour. Le candidat qui pouvait troubler le jeu de l'affrontement traditionnel Gauche-Droite était le candidat du Centre. Je n'ai entendu aucun observateur politique poser la question de savoir si les deux finalistes n'ont pas reçu le 22 avril 07 des voix qui votaient utiles et qui se reporteraient sur l'autre candidat du 2ème tour. Exemple : je connais des électeurs de droite qui par paquets entiers se sont désignés pour voter Royal et bien sûr vont basculer sur le candidat de l'UMP le 6 mai. En tenant compte du secret de l'isoloir on peut imaginer d'importantes quantités d'électeurs qui ont eu la même démarche dans les deux sens. Alors pourquoi considérer que les électeurs du Centre sont si importants pour désigner le futur Président(e). Le jeu est ouvert et chaque électeur se déterminera en son âme et conscience. Alors connaître à tout prix le choix de F Bayrou, ça n'intéresse que les journaleux et pas toute la France.