DSKau FMI, un honneur ou une torpille??

Publié le par blog-politique

DSK  au FMI , un honneur ou une torpille ??

 

 

A qui Dominique Strauss-Kahn devra-t-il sa désignation à la direction du FMI , si sa candidature  est finalement retenue par le conseil d’administration de l’institution internationale ?? A Jean-Claude  Juncker , le premier ministre luxembourgeois et  président de

 

l ‘Eurogroupe qui aurait le premier suggéré son nom ? A Romano Prodi, le président du Conseil Italien qui  s’est rallié à la candidature de l’ancien Ministre des Finances français , au détriment de son propre Grand Argentier ?? Ou tout simplement à Nicolas Sarkozy  qui , sous couvert de reconnaissance de compétence , vient de faire une nouvelle démonstration d’ouverture ??

 

 

  En tous cas  personne ne trouve à redire  au choix des 27. Au P.S. la retenue est de mise ; pas question de mettre sur un même plan un socialiste  qui a craqué pour entrer au gouvernement ,voire pour faire partie d'une commission de réflexion,  et DSK paré d’une aura  particulière, puisque "  choisi "  par les dirigeants  européens . 

 "C’est un honneur pour les socialistes ", va même jusqu’à avancer un fabiusien .  Avis partagé par le Chef de l’Etat  qui fait savoir dans un communiqué que « l’élection Dominique Strauss –Kahn au FMI serait un honneur pour la France et une chance pour le FMI . » De son coté Dominique Strauss-Kahn faisait savoir que «  les paroles et l’action  très positives du Président de la République  Française , Nicolas Sarkozy , ainsi que l’appui très engagé .. «  de Jean Claude Juncker  ont été décisifs .. pour dégager le consensus …

 

 

 

  Il n’empêche : si cette désignation se  concrétise , le paysage du PS  se trouvera modifié  . DSK  qui envisageait de toutes façons  de quitter le Bureau National pour prendre du champ , devrait quitter ses fonctions politiques, démissionner de son mandat de député, reconquis de haute lutte le mois dernier ..Et les institutions internationales sont susceptibles de réduire son appétance pour une candidature future ..

 Quant à Nicolas Sarkozy ,  malgré  le caractère international de ce poste , il pourra inscrire  la promotion de DSK à son "  tableau de chasse "  de l’ouverture à gauche ..

 

De la belle ouvrage en vérité  ….

 

 

Anita Hausser  

 

 

 

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

MJR 71 12/07/2007 13:06

Quel que soit le résultat, sans l'appui du Président SARKOZY, il y a peu de chance que DSK soit parvenu à être le Candidat de l'UE à ce poste. Quand à l'unanimité de façade au PS, il me semble avoir entendu F. HOLLANDE au départ qui estimait anormal de ne pas avoir été consulté sur ce choix avant de s'en accommoder, on croit rêver !Le "tableau de chasse" du Président ne contient que des gens suffisamment ouverts et intelligents qui ont compris que pour servir l'intérêt général, il ne fallait pas se refermer sur soit même dans l'immobilisme qui règne au PS. Même s'ils sont exclus du PS, KOUCHNER et sont de fait l'aile gauche du Gouvernement et la petite influence qu'ils peuvent avoir devrait être considéré comme un plus.Après le désordre qui a été mis au PS par Mme ROYAL et F. HOLLANDE, il serait bon que ce Parti se réforme et se modernise autour de nouvelles têtes pour répondre aux défis à venir.