Remaniement, première alerte....

Publié le par blog-politique

 

Il a suffi d’une dépêche de trois petites lignes  de l’AFP (agence France Presse ), pour que la majorité  gouvernementale  se mette à frissonner.. d’angoisse,  d’espoir , ou de dépit .... c’est que la dépêche en question attribue à Nicolas Sarkozy l’intention de remanier son gouvernement au début du mois de janvier « pour aller plus loin dans l’ouverture » … Propos aussitôt démenti par l’Elysée ..

 

   Bien sûr, un remaniement ça ne s’annonce pas trois mois à l’avance .. bien sur  Nicolas Sarkozy n’a jamais caché son souhait d’aller plus loin dans la politique d’ouverture , pour affaiblir davantage le Parti Socialiste  avant les municipales .Tout cela est connu .. Mais si la petite dépêche a asuscité une telle émotion, c’est parce qu’elle est tombée le jour du   discours de Nicolas Sarkozy sur la politique sociale du gouvernement , et singulièrement sur la réforme des régimes spéciaux de retraite . Cette affaire a été la première pomme de discorde entre le président de la république et le premier Ministre qui a tenu à affirmer son autorité en annonçant que la réforme est prête , ce qui lui a valu une réplique du Président sur «  la méthode » .. Rien de dramatique  .. Mais , encore une fois mais ,  aujourd’hui le premier Ministre n’était pas présent au Sénat  pour entendre la parole présidentielle .. Et surtout ,  c’est Xavier Bertrand, le Ministre du Travail qui a été cité à plusieurs reprises par le Chef de l’Etat , car c’est lui  qui va mener les négociations en vue de la réforme .Un travail titanesque , puisque plus de trente réunions sont prévues à son agenda ..Mais qui «  drivera » la réforme , Matignon ou l’Elysée ????

 

Affaire à  suivre .. Rebondissement garanti.

Anita Hausser

 

 

 

   

 

Publié dans blogpolitique

Commenter cet article

ALLAIN JULES COMMUNICATION 23/09/2007 14:28

Mariani va probablement aller plus loin, créer des centres de concentrations pour tous ceux qui n'ont pas fait un test ADN. Une honte pour la France.

Dit en passant, Sarkozy sera réélu le 23 décembre à la tête de l'UMP. Pourquoi personne n'en parle ? Cette élection lui garantit sa candidature pour 2012. 

ll 18/09/2007 20:07

si la réforme aboutit, ce sera au profit de l'Elysée, si ça coince, ce sera la faute de Matignon... Aucun doute la dessus :)